17975090977353448.jpg

MUTATIONS

Elles s'adaptent.

Cette série de grosses pièces façonnées à la technique du colombin, revisite des formes antiques. 

En partant du principe que des amphores, jarres, aient continué leur évolution, nous parvenant aujourd'hui, en s'étant plus ou moins adaptées à notre époque. 

 
 

Origine

Amphore, 50 cm, grès de Treigny, engobe, ocre.

Disponible à la vente.

Voici la première amphore. On pourrait dire d'elle qu'elle arrive avant les mutations que vont devoir subir les autres pour s'adapter. Celle-ci en quelque sorte, subit son malaise. En plus de ne pas "tenir debout" sauf si bien évidemment on la plantait dans le sable, elle est bouchée. On ne peut rien mettre dedans. Elle a choisi d'insister sur le malaise. C'est la seule évolution qui était à sa portée.